News at golfmarnoch :: News Articles



golf.be - JUNE 2008

Made in Belgium

L'architecte de golf, Dimitri van Hauwaert de la société Diamond Golf Architects a été engagé dans un programme majeur de reconstruction de 65 bunkers sur le parcours de Royal Antwerp Golf Club. Les travaux ont été achevé en 2008 et Steve Marnoch était l'architecte consultant.

Les travaux de reconstruction ont inclus la suppression des bunkers superfl us, la re-confi guration des bunkers, l'apport de sable, la réintégration de zones de bruyère et la création de dunes.

Conçu à l'origine par deux grands architectes, initialement par Willie Park Junior puis par Tom Simpson qui a agrandi le parcours de 9 trous, cest le deuxième plus ancien parcours de golf du continent, après celui de Pau en France.

Tous les trous du RAGC sont parfaitement intégrés dans l'environnement. Tom Simpson considérait son travail « non seulement comme un art mais aussi comme une science », une conception très intéressante aux yeux de Dimitri, d'autant que nombreux seront les architectes contemporains, qui auraient tendance à suggérer exactement l'inverse.

L'idée qui a prévalu à la rénovation du RAGC, était de créer un style « classique » tout en limitant l'entretien du parcours au strict nécessaire. Mais en recréant ce style à l'ancienne, Dimitri se heurtait parfois aux diffi cultés d'entretien. Il a donc mis toute son énergie à concilier ces deux aspects.

La première étape nécessitait une étude approfondie de tous les bunkers existants. Chaque bunker fût photographié et fi nalement les formes proposées furent marquées au sol et photographiées à son usage informatif et référentiel. Lors du marquage des bunkers, une très grande attention fût apportée aux formes, au style, et à la facilité d'accès du matériel d'entretien. L'utilisation de bruyère, sur certains talus, l'intégration de petits « pot bunkers » ainsi que d'autres bunkers ont permis d’infl uencer la stratégie du trou. L'ajustement de certains bunkers de greens, ont permis d'agrandir certains greens, afi n de favoriser de nouvelles positions de drapeau, qui s'avèrent très passionnantes.

Restauration et amélioration d'un parcours historique.

Dimitri a effectué une étude complète et approfondie de chaque trou offrant une vision trou par trou complétée par un rapport détaillé sur la forme des bunkers, sur leur position ainsi que sur la stratégie du trou. A cet effet, il a même fourni un montage de photos montrant les styles qui pouvaient êtres réalisés.

Les bunkers existants du RAGC n'avaient plus aucune forme ; certains d'entre eux se trouvant hors jeu, pénalisant uniquement les coups tout à fait médiocres et n'étant plus qu'une source de perte en entretien inutile. C'est justement par manque d'entretien et d'ajustement régulier qu'au fi l des années les bunkers ont perdu leurs formes. Les bunkers n'avaient plus aucun lien avec la topographie alentours ni même avec la surface des putting greens. En perdant le style et l'identité de ses bunkers, le parcours avait perdu son caractère général. Il n’y avait plus aucune harmonie. Les bunkers devenaient de plus en plus grands. Des paquets de sable s'étaient amassés sur les faces avant empêchant les balles de rouler dans le sable.

1888: 18 trous 6140 m et 9 trous 2264 m. 17/20 dans Guide Peugeot Golf 2008-2009.

Tout cela n'empêcha pas le parcours d'être élu numéro 1 en Belgique en 2007, ex aequo avec le Royal Zoute Golf Club (Guide Peugeot) rappelant ainsi à Dimitri l'importance d’être à la hauteur et de réussir ce projet.

Les nouveaux bunkers sont beaucoup plus petits et selon Dimitri, ils s’accordent bien avec le paysage, ce qui crée une belle harmonie des lieux.

Lors des investigations effectuées en prélude à la rénovation des bunkers, Dimitri et Steve Marnoch ont découvert, aux abords de certains greens, des zones aux allures et formes traditionnelles qui avaient été oubliées parce qu’on avait laissé pousser broussailles et arbres à leur guise des années durant.

Les arbres et la végétation qui envahissent les parcours de golf sont monnaie courante et devraient faire l'objet d'un suivi et de contrôles très stricts répondant à une stratégie de gestion à long terme. Bon nombre de grands parcours, qu'ils soient « heathland » ou « parkland » ont perdu une partie de leur magnifi que bruyère parce qu'on a laissé les arbres envahir le terrain.

Il était très important de réussir les formes, les courbes et les contours des bunkers tout en gardant à l'esprit l'importance de réduire au maximum.

A cette fi n, on a utilisé du gazon 100% fétuque ce qui permet de réduire la fréquence de tonte des contours des bunkers (max 1 tonte par an), une nouveauté au RAGC, saluée par le greenstaff.

La nouvelle physionomie aux abords des fairways et des greens permet aux tondeuses d'accéder plus près des bunkers et aux balles de rouler plus facilement à l'intérieur.

Lors de la construction des bunkers il était très important de conférer un aspect « à l'ancienne » aux nouveaux profi ls, aux formes et aux contours, un travail non négligeable. C'est là qu'on se rend compte de l'importance de faire appel à un architecte ayant de l'expérience et la vision et qui travaille main dans la main avec des entrepreneurs non moins expérimentés et capables de saisir le concept de l'architecte et de réaliser les formes irrégulières. Au RAGC, Dimitri ne regrette pas d'avoir travaillé avec l'équipe de professionnels expérimentés d'Andrew Jeffrey (Golftech Gmbh). Le résultat est édifiant.

"Une main de fer dans un gant de velours. Son dessin d'une remarquable intelligence, la haute stratégie dans sa conception des bunkers et l'utilisation des arbres et de la bruyère sont un modèle à suivre pour tous les architectes de golf contemporains." Guide Peugeot Golf 2008-2009

Afi n de donner un coup de pouce au processus de « vieillissement » des nouveaux bunkers et afi n qu'ils soient en harmonie avec le site, Dimitri a choisi de prélever des mottes de gazon fétuque ou de bruyère aux alentours du site et de les replacer à l'intérieur des faces des bunkers. Ce procédé n'est pas neuf et Steve, a eu la chance d'avoir suffi samment d'expérience en la matière dans des projets similaires en Grande Bretagne sur des parcours aussi prestigieux que ceux de West Hill et de Worplesdon en tant que co-directeur de Gaunt and Marnoch.

Au RAGC des parcelles entières de bruyère ont été perdues en raison de l'envahissement des arbres. Le club ayant décidé d'un programme de réintroduction de la bruyère, il a fallu gratter des grandes surfaces de terrain pour stimuler la repousse des graines de bruyère. Voir la bruyère repousser de cette façon est à l'architecte de golf ce que la découverte de pépites d'or est au chercheur de métal jaune. Quelle particularité extraordinaire d'avoir cela sur un parcours de golf. Si vous avez cette chance, ne l'ignorez pas, utilisez-là, elle enrichira le parcours et lui conférera un caractère unique.

Si vous n'êtes pas sûr de la qualité et du potentiel qu'offre votre parcours, n'hésitez pas à consulter un architecte de golf expérimenté.

< Back

golfmarnoch would be delighted to discuss your individual requirements.

Email :: info@golfmarnoch.com or simply click here to submit your request and receive a complementary guide - 'The perfect approach to planning a golf course by golfmarnoch'.

golfmarnoch Limited
Wicksop View :: The Park :: Bakewell
Derbyshire :: DE45 1ET
Tel :: +44 1629 814 891
Office Map / Directions

Spanish Office
Avenida Litoral s/n
Edificio Vistamar Local 1
29680 Estepona :: Malaga
Tel :: +34 952 808476
Map / Directions